Bonne Journée sur HabboVille :) Le site rencontre quelque turbulence...

Publicité

Portrait: Qui est vraiment le leader du Parti des Travailleurs Habbovillois (PTH) ?lu79

Portrait: Qui est vraiment le leader du Parti des Travailleurs Habbovillois (PTH) ?

HVmédia | 14.03.2017 à 20h52 | par Nestor Lafontaine (Exophire.)



Hvmédia | 14.03.2017 | Photo prise par Nestor Lafontaine (Exophire.)



Deux semaines après les élections municipales, la HVmédia s'est intéressée à l'homme qui a failli remporter la municipalité de HabboVille avec trois voix d'écart. Nous avons rencontré Phileas De Kerambleiz (Icarem) dans le quartier général de son parti politique.


Sur le plan personnel, Phileas De Kerambleiz (Icarem), 30 ans, est né à Las Palmas dans une famille plutôt modeste, travaillant dur pour maintenir un niveau de vie correct.

Ses parents ont "subvenu à ses besoins à la sueur de leur front, goutte après goutte" pour lui donner "une enfance à peu près correcte".

Rapidement, son père a été victime de fortes douleurs de dos à cause de son travail pénible physiquement. Son avenir incertain, le leader du PTH a dû travailler dès ses 16 ans pour ramener un deuxième salaire chez lui. Il aurait donc occupé des emplois "gratifiants" comme livreur de journaux, cueilleur de fruits et serveur. Selon lui, c'est de par cet évènement qu'il a appris que "le méchant n'est pas toujours celui qu'on nous rapportait dans les contes de fée, et que le gentil n'est pas toujours le noble chevalier, et que la fin n'est pas toujours heureuse".

Cela ne l'a pas empêché de faire des études de médecine à l'université de HabboVille où il a obtenu un diplôme de médecin généraliste. C'est un engagement professionnel qu'il prend pour "le travailleur, l'ouvrier, la femme et l'enfant".


Sur le plan politique, son engagement est né d'un constat établi lors de son expérience professionnelle dès 16 ans.

"Lorsque vous occupez un bas poste dans une hiérarchie, vous découvrez parfois à quel point le monde est vicieux, non seulement avec les conditions de travail auxquelles sont soumis nos concitoyens". affirme-t-il. C'est selon lui grâce à ce constat qu'il a décidé de "bousculer les élites" et de s'engager "pour le peuple, pour notre ville".

Son engagement en politique a commencé lors de ses études à l'université de HabboVille. Jusqu'à 2010, nous rappelle-t-il, les idées se rapprochant du communisme étaient prohibées à HabboNation. Il affirme que "le gouvernement en a profité pour museler toute la gauche, donc les protecteurs des travailleurs devaient se terrer sous le silence". Lorsque le décret a été abrogé en 2010, Phileas De Kerambleiz (Icarem) s'est entouré de ses amis ouvriers pour former un groupuscule ne se réclamant pourtant pas du communisme. Ce groupuscule n'était d'autre qu'un syndicat qui a réussi à fédérer rapidement l'usine et l'université de HabboVille. Une fois ses études finies, son engagement s'est concrétisé en 2014 lorsque Joseph Valicosta (ancien personnage de Icarem) a décidé de créer son mouvement qui avait pour objectif de rassembler tous les courants travaillistes. C'était selon lui "la belle époque" lorsqu'il rejoint le parti politique PTH en tant que conseiller. Malheureusement, suite au décès du créateur du PTH, Phileas De Kerambleiz (Icarem) a pris la tête du parti.

Après avoir obtenu 40% des sièges à l'Assemblée Municipale de HabboVille, le PTH a pour objectif de faire valoir leurs idées face aux "oligarques". Avant les élections, il nous confie que des travailleurs sont venus chaque jour le voir pour se plaindre de sujets divers tels que la sécurité et l'économie. Ce sont sur ces sujets que le PTH souhaite agir pendant le mandat. Pour finir, il s'estime très content d'avoir réussi à faire passer le projet de création de la médaille du mérite qui a été votée à l'unanimité à l'Assemblée Municipale.



Par : Exophire. le : 14.03.2017

Commentaire

avatar



Très belle histoire ! PTH !


Commentaire de : m4giccrazy69 -

avatar



J'ai pas lu mais je suis sur la photo, c'est important.


Commentaire de : Elwoo -



Excellent article malgré la médiocrité du personnage dépeint dans celui-ci... (mdrrrrr)



Commentaire de : Risoliogh -



Bel article pour un bel homme !


Commentaire de : Icarem -